Guillaume Armandi, auteur sur La Clairière
Reprise des travaux

Après plusieurs semaines de confinement lié à la crise sanitaire et d’interruption de chantier, les travaux de voirie et réseaux sur La Clairière ont repris à compter du 12 mai.

Lyon Métropole Habitat soutient la reprise économique et met en place avec les entreprises, les mesures permettant de garantir les conditions de sécurité sanitaire sur ce chantier.

L’Orée

Nexity et Icade sont les promoteurs de ce programme de 58 logements dont 16 maisons individuelles mitoyennes .
Les bâtiments collectifs sont en R + 3 maximum.

L’équipe d’Architecte du cabinet Atelier de Ville en Ville a apporté un grand soin à la qualité des logements et à leur modularité .

La livraison  de ces logements est prévue pour début 2022 .

Pour plus d’informations :

https://www.lechampdespossibles.immo/?utm_source=Nexity&utm_medium=referral&utm_campaign=Le_Champs_des_possibles&utm_content=Oree

 

La Clairière, L’ESSPRESSO

Lyon Métropole habitat, aménageur de la Clairière, et la chambre régionale de l’économie sociale et solidaire ont organisé un « speed dating » entre des acteurs de la Clairière ( promoteurs, Collectivités) et des entreprises de l’économie sociale et solidaire. LMH souhaite leur implantation dans le futur quartier.

Ce quartier va accueillir 42 000 m² de locaux tertiaires et d’activités , LMH souhaite que les acteurs de l’innovation y aient une place.
Un Esspresso permet aux entreprises de l’économie sociale et solidaire, en recherche de nouvelles implantations ou activités, de rencontrer les professionnels qui proposeront des espaces disponibles. Cela prend la forme d’un « speed dating » de 20 minutes. L’objectif est également d’encourager l’émergence d’offres de biens et services qui correspondraient aux demandes des habitants et riverains.

Les premières rues ont été baptisées

Lors de son conseil Municipal du 1er juillet 2019. La ville de BRON a nommé les premières rues de la Clairière :

Les choix de la ville répondent à deux enjeux : garder une trace de l’histoire et féminiser les noms des espaces publics.

  • Rue du Colonel Arnaud Beltrame ( 1973 /2018), pour rendre hommage au comportement héroïque de ce gendarme et marquer l’attachement de la ville à la gendarmerie.
  • Rue Clarissa Jean Philippe (1988/ 2015). le conseil municipal a voulu saluer l’engagement de cette policière de Montrouge décédée en faisant son devoir et souligner son attachement aux forces de l’ordre.
  • Rue Nicole Mangin (1878 /1919), unique médecin militaire féminine affectée au front pendant la première guerre mondiale.
  • Rue Berty Albrecht (1893 /1943) : en donnant le nom de cette résistante à la rue traversant une grande partie de la Clairière, le conseil municipal a souhaité rendre hommage à son courage et son engagement et souligner son lien avec la commune.

En référence à l’histoire militaire du site les noms de Rue des Gendarmes et Place Jean Raby ont été choisis


La Clairière, lancement de la commercialisation

Le 11 et 12 octobre 2019 la commercialisation des premiers lots a été lancée. Nexity et Icade associés en co-promotion ont mis à la vente les 100 premiers logements de La Clairière (16 maisons mitoyennes et 84 appartements du T2 à T5 dans deux bâtiments collectifs).

La livraison de ces logements est prévue pour début 2022.
Ce lancement est un succès commercial avec une trentaine de lots vendus dès ce premier week-end.
En parallèle, les promoteurs devraient démarrer en novembre la commercialisation de locaux tertiaires au sud de la Clairière