Archives des Le saviez-vous ? - La Clairière Bron Lyon
Un ébéniste pour des maquettes plus vertes

Un nouvel élément a été intégré à la maquette située dans l’espace de vente sis 25 rue la Couture à Bron : il s’agit de l’îlot en entrée de quartier, qui accueillera 41 logements et une crèche.

Le maquettiste Make-it, qui possède un savoir-faire ancien d’artisan ébéniste, a fait le choix de valoriser l’utilisation de matériaux à moindre impact écologique : bois de platane français, papier type calque et colle vinylique.

https://www.ateliermaquettes.fr/presentation/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le chauffage urbain

La totalité des bâtiments de La Clairière sera raccordée au réseau de Chauffage Urbain de la Métropole.

Les énergies renouvelables permettront d’assurer 60 % de la consommation et chaque année :  878 tonnes de CO2 seront économisées.

LMH, maître d’ouvrage, développe 2.000 ml de tubes qui alimenteront les 26 sous-stations positionnées dans chaque immeuble.

En plus, une sous-station générale sera construite à compter du mois de novembre à l’entrée du quartier.

tuyau de chauffage urbain

 

 

 

 

 

 

 

Les premières rues ont été baptisées

Lors de son conseil Municipal du 1er juillet 2019. La ville de BRON a nommé les premières rues de la Clairière :

Les choix de la ville répondent à deux enjeux : garder une trace de l’histoire et féminiser les noms des espaces publics.

  • Rue du Colonel Arnaud Beltrame ( 1973 /2018), pour rendre hommage au comportement héroïque de ce gendarme et marquer l’attachement de la ville à la gendarmerie.
  • Rue Clarissa Jean Philippe (1988/ 2015). le conseil municipal a voulu saluer l’engagement de cette policière de Montrouge décédée en faisant son devoir et souligner son attachement aux forces de l’ordre.
  • Rue Nicole Mangin (1878 /1919), unique médecin militaire féminine affectée au front pendant la première guerre mondiale.
  • Rue Berty Albrecht (1893 /1943) : en donnant le nom de cette résistante à la rue traversant une grande partie de la Clairière, le conseil municipal a souhaité rendre hommage à son courage et son engagement et souligner son lien avec la commune.

En référence à l’histoire militaire du site les noms de Rue des Gendarmes et Place Jean Raby ont été choisis